Les changements de cadre transcriptionnel contribuent à  l’allergénicité des protéines

Cette recherche de pointe menée par le Genomic Clinical Synergy Group (Genclis) et publiée dans le Journal of Clinical Investigation (Clin Invest. 2020;130(10):5477-5492. https://doi.org/10.1172/JCI126275), révèle le mécanisme breveté de la transcription de l’infidélité, selon lequel, des erreurs dans la copie de l’ADN et de l’ARN génèrent des protéines chargées positivement, permettant l’induction de l’anticorps allergique IgE, tant pour les humains que pour les animaux.

La découverte d’une cause commune pour les allergènes ouvre la voie à  la prévention et au traitement des allergies.

Publication

* Cette publication est réalisée par un groupe de recherche dont fait partie  la société de biotechnologies Genclis (Genomic Clinical Synergy).

Le groupe H&H  est en collaboration avec Genclis sur d’autres projets d’innovation.